Tout savoir sur l’aide de réparation vélo

Annoncé à la fin du confinement en France, la prime de réparation vélo a pour but d’aider les Français à remettre en route leurs vélos. Ce dispositif permet donc de libérer de la place dans les transports en commun et d’insister les Français à troquer leurs voitures contre leurs vélos pour les courts trajets et les déplacements entre leurs lieux de travail et leurs domiciles.  

L’aide de réparation vélo  

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a pris des mesures d’aide financière et annoncé un plan de 20 millions d’euros à la fin de confinement. Cette aide prend la forme d’une remise sur facture hors taxes pouvant aller jusqu’à 50€ par vélo.  

Cette offre est valable chez certains réparateurs de vélo et association référencée uniquement.  

Pour profiter de la prime de 50€, vous devez prendre rendez-vous dans un des réparateurs ou ateliers d’autoréparation référencés.  La prime est appliquée sur le total facturé par le réparateur et ne peut dépasser 50 euros, elle ne peut être demandée qu’une seule fois par vélo. 

Pour bénéficier de l’aide de 50 euros :  

  • Contacter par téléphone ou par mail un réparateur référencé de votre choix pour prendre rendez-vous  
  • Vous rendre chez votre réparateur référencé avec votre vélo  
  • Apporter un justificatif d’identité (CNI, Passeport, Permis de conduire ou titre de séjour)  
  • Préciser au moment de votre inscription votre Nom, Prénom, Date et lieu de naissance, code postal de résidence et numéro de téléphone portable.  
  • Vous munir de votre téléphone portable pour recevoir le code de confirmation par SMS.  

Les pièces et la main d’œuvre sont prises en charge, mais pas les accessoires vélo de sécurité (antivol, gilet réfléchissant, casque, lampes amovibles…).  Vous ne payez que le reste à charge.